· 

Octobre rose : Les tumeurs mammaires chez le chien

De la même façon que le cancer du sein chez la femme, les chiennes peuvent avoir des tumeurs mammaires. Elles ne sont pas rares. En effet, 1 tumeur sur 2 est d’origine mammaire. Heureusement, toutes ne sont pas cancéreuses.

Les chiennes âgées à plus forte raison non stérilisées sont plus fréquemment touchées. Toutefois, même si cela est rare, il faut savoir que les chiens mâles peuvent être concernés. Ils sont entre 0,5  et 2 % à être touchés.

Voyons les formes, les raisons, les symptômes et les moyens de prévention des tumeurs mammaires chez la chienne.

2 chiens chihuahua sur le dos couché dans l'herbe par coachcanin16 educateur canin en charente à domicile, cognac, angouleme, jarnac, saintes

Ma chienne a une boule aux mamelles

En caressant le ventre de votre chienne, vous sentez une boule au niveau de ses mamelles. Ce qui vous alerte et vous avez raison car une boule peut être anodine comme être un problème plus sérieux. Elle peut provenir d’un amas de graisse sans gravité ni conséquence ou au contraire s’agir d’une tumeur maligne

Toutes les tumeurs mammaires ne sont pas cancéreuses. Pour preuve : pour certains comme le Dre Hivin,  50 % des tumeurs sont cancéreuses et pour d’autres comme le Dr Jésus Cardenas pour la rédaction de Doctissimo, 66 % sont cancéreuses.

Tumeur mammaire, qu'est ce que c'est ?

Les chiennes possèdent deux chaînes mammaires composées de 5 mamelles, soit au total 10 mamelles. Selon les chiennes le nombre de mamelles peut varier. Ces mamelles sont drainées par des ganglions. Les tumeurs mammaires correspondent au développement de masses tumorales à partir du tissus mammaire. C’est à dire à une multiplication anormalement élevée de cellules dans un ou plusieurs organes. Les deux chaînes peuvent être touchées. 

Dans la plupart des cas la tumeur mammaire est hormonale par la sécrétion, de progestérones et œstrogènes, les hormones sexuelles. C’est pour cette raison que les tumeurs mammaires touchent le plus souvent les chiennes âgées et non stérilisées. Une chienne non stérilisée sur quatre est touchée entre ses 8 et 12 ans

Les tumeurs mammaires bégnines chez la chienne

Sans gravité l’évolution est locale, c’est à dire qu’elles se limitent aux mamelles de la chienne. En général elles sont parfaitement délimitées. A la palpation elles sont mobiles sous la peau. La masse est ronde et non douloureuse. On peut la repérer par la formation d’une masse de petite taille. Au début, on sent une chaîne de toutes petites boules qui grossissent au fur et à mesure du temps qui passe. On constate une rougeur localisée au niveau de la peau qui vire au violet. 

Bien que les tumeurs mammaires bénignes soient plus faciles à soigner que les tumeurs malignes, elles peuvent devenir un véritable problème lorsque leur volume est trop important. 

Les tumeurs malignes mammaires chez la chienne

Ces tumeurs cancéreuses se développent rapidement. A la palpation la tumeur est adhérente et envahissante. La masse est irrégulière et ulcérée.

Est-ce que les cancers mammaires ont tendance à métastaser ?

Malheureusement OUI. Les métastases se propagent à de nombreux organes (ganglions axillaires et inguinaux, foie, cerveau, reins, poumons, os,...). La présence de métastases est un pronostique négatif

Symptômes des tumeurs mammaires malignes chez le chien

Au début de la maladie, les chiennes ne présentent pas de symptômes particuliers. Mais la tumeur grossit au fur et à mesure du temps qui passe jusqu’à devenir très importante en taille. Ainsi la circulation sanguine et lymphatique est déséquilibrée d’où les symptômes suivants :

- Une fatigue générale,

- Un amaigrissement,

- Un œdème,

- Atteinte de plusieurs organes  lorsqu’ils sont envahis par les métastases : Poumons (difficulté à respirer), Troubles neurologiques, Problèmes urinaires, Rougeurs cutanées, Troubles digestifs.

Comment prévenir les tumeurs mammaires de la chienne

La meilleure prévention est la stérilisation précoce (avant la deuxième chaleur) de la chienne. Je vous parle plus en détail de la stérilisation dans cet article.

Si vous ne souhaitez pas stériliser votre chienne, n’utilisez pas les contraceptifs oraux ou injectables. Ils favorisent la production d’hormones et augmentent le risque d'une tumeur.

De même les grossesses nerveuses sont un facteur aggravant.

Stérilisation de la chienne :

 Avant les 1éres chaleurs (6-7 mois)

 Risque quasi nul           
Après les 3èmes chaleurs 24% de risque
Après les 4èmes chaleurs

Risque identique à une chienne non

stérilisée


Comment se soigne une tumeur mammaire de la chienne

Seul un prélèvement analysé pourra déterminer si la tumeur est bénigne ou cancéreuse. Les traitements les plus courants et proposés par le vétérinaire dépendra de la tumeur : bénigne ou maligne, avec métastases ou pas. Le traitement dépendra également de l’état de santé de la chienne, du chien (rare).

La chirurgie :

La chirurgie consiste à retirer rapidement les tumeurs mammaires ainsi que la chaîne mammaire afin d’éviter les récidives. Dans 60 % des cas, celles-ci se produisent au cours de l’année qui suit. Quelles soient bénignes ou malignes, il est préférable et recommandé de retirer ces tumeurs.

Une tumeur bénigne peut devenir maligne à tout moment. De plus, bien qu’elle soit plus facile à soigner, elle peut devenir un véritable problème lorsque le volume devient trop important. C’est pour cela que  la chirurgie est toujours recommandée. La chirurgie évite la prolifération du cancer mais atténue également la douleur. Ces tumeurs sont très agressives et gênent beaucoup la chienne.

En général, lors de l’opération, le vétérinaire procède également à la stérilisation.

La chimiothérapie :

Envisagée lorsque la tumeur a déjà métastasé, elle permet d’améliorer le confort de la chienne. Elle est mise en place avec l’opération. La chimio ne permet pas de faire disparaître les métastases mais de les limiter. La chimiothérapie chez la chienne est mieux tolérée que chez l’humain.

Le traitement anti cyclo-oxygénase :

Certaines études ont démontré que certaines tumeurs pouvaient développer une enzyme : la cyclo-oxygénase. Cette enzyme a tendance à réduire les chances de survie de la chienne.

Sources : Docteure HIVIN Vétérinaire pour Wanimo / Docteur Jésus CARDENAS pour la rédaction DOCTISSIMO

Quand consulter lorsque ma chienne a une boule aux mamelles ?

Il ne faut pas tarder à aller chez votre vétérinaire. Cela ne sert à rien d’attendre. Seul un examen vétérinaire permettra de poser un diagnostique. Au moindre doute, une fatigue ou une faiblesse de votre chienne ou de votre chien doit vous alerter. 

Si on attend trop la tumeur va grossir et la chirurgie sera plus compliquée et plus douloureuse. 

De plus, une tumeur bénigne peut devenir maligne qui peut vite prendre de l’ampleur par le développement de métastases. Plus il y a de cellules cancéreuses, plus grand le risque de les voir se propager dans le corps  est présent.

N'oubliez pas de vérifier les mamelles de votre chienne. Faites de la prévention. La visite annuelle chez le vétérinaire permet également une auscultation des mamelles. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Coach canin 16

5 Rue des Mérovingiens 

Herpes

16200 Courbillac

06.98.95.15.80

coachcanin16@bbox.fr

Les avis de  mes clients

Vos témoignages sont importants. N'hésitez pas à laisser un avis.

Secteur Intervention Coach canin 16 en Charente

Secteur d'intervention de Coach Canin 16 educateur canin Charente et Charente maritime
  • Cognac et ses périphéries
  • Angouleme et ses périphéries
  • Saint-Jean-d'Angély et ses périphéries,
  • Barbezieux

N'hésitez pas à cliquer pour voir les dernières publications.


Rechercher sur le site