· 

Comprendre son chien par le langage corporel

Le langage corporel, les mimiques de notre chien, de notre chiot sont en fait la seule manière que nous avons pour le comprendre.

Apprendre à décrypter ses postures et son comportement permet de profiter pleinement du quotidien à son côté.

Voici les comportements les plus généraux à connaître mais qu'il convient d'analyser absolument selon le moment, la situation.

Patte d'un chien noir dans la main d'un humain langage corporelle du chien par coach canin 16 éducateur canin charente

Le chien et ses différentes attitudes, les positions des parties de son corps

Apprendre les différentes postures, les mimiques, la démarche et comprendre les comportements de son chien n'est pas toujours évident. Bien souvent on se pose des questions et malgré cela on reste avec des incertitudes.

Voyons les parties du corps qui expriment l'état émotionnel de son chien. Il convient de remettre à tout prix les postures dans leur contexte au moment de l'action et de la situation. Une observation est donc importante afin de mieux analyser son chien et la situation.


Les oreilles du chien

Tout comme le regard, la position des oreilles permet de voir rapidement l'humeur de son chien. Elles peuvent avoir : 

  • Une position neutre : ni avant, ni arrière. Elles sont positionnées à ce qu'elles devraient être selon la race de votre chien ou sa dominance de race. Votre chien est en position de repos. Il est serein, détendu, apaisé.
  • Une position dressée : Votre chien est en alerte. Un bruit a attiré son attention.  Il est concentré et prêt à entrer en action. Il peut les positionner très haute dans le but d'intimider ce qu'il perçoit être un ennemi.
  • Penchée vers l'avant : attentif et plus elles s'inclinent vers l'avant, plus il est rassuré, en confiance. Il se sent dans une situation qu'il maîtrise. Mais cela peut signifier aussi qu'il se positionne en mise au défi. Attention s'il montre ses crocs et aborde avec sa gueule un grand sourire.
  • Une position basse : Cette attitude traduit une soumission de votre chien. Vous pouvez observer cette position lorsque votre intonation de voix est plus forte. Vis à vis d'un congénère, c'est le signe d'une soumission. 
  • Une position plaquée en arrière :  votre chien exprime son inquiétude, il n'est pas à l'aise. Selon le caractère de votre chien, celui-ci pourra réagir de deux manières : la fuite ou faire face à ce qu'il pense être un agresseur.

Les positions de la queue du chien

La queue informe également de l'état émotionnel de votre chien. Elle est un formidable indicateur.

  • La queue dressée, droite et haute : Face à un congénère, il affirme son autorité, sa domination. Face à vous et s'il la remue, il veut jouer.
  • La queue droite et souple, en position neutre : Votre chien est paisible. Elle peut balancer mais ce sera du aux mouvements de son corps. Elle sert d'équilibre à son corps canin.
  • La queue se place entre ses pattes en arrière et va jusqu'à toucher son ventre : Votre chien n'est pas à l'aise. Il exprime une crainte.

Ces attitudes sont présentées dans leur généralité.  Il convient de les interpréter selon la situation du moment, la position des oreilles et le regard. de votre chien. L'interprétation est variable suivant la situation, par exemple : un fouet en l'air peut indiquer plusieurs situations différentes : chien en alerte, chien qui va au conflit, qui veut dominer. Des oreilles en arrière peut indiquer une inquiétude ou un départ au conflit.

Remuer la queue ne veut pas toujours dire qu'il est content. L'amplitude de son balancement détermine également l'état émotionnel de son chien : la joie mais peut aussi signifier l'angoisse, le stress, l'anxiété. Il convient d'étudier l'environnement et la situation.


Le regard de votre chien

Le chien communique énormément par le regard. Il suffit d'observer avec attention ses pupilles. Elles varient de façon mécanique selon l'environnement dans lequel votre chien se trouve (luminosité extérieure comme intérieure, pièces très lumineuse, soleil) mais aussi selon son état émotionnel.

  • Ses pupilles sont normales, c'est à dire non rétrécies, ni dilatées, votre compagnon est serein et attentif. Son regard est doux, c'est un signe de bien être.
  • Ses pupilles sont dilatées (le diamètre s'agrandit), la première des raisons est purement mécanique, comme par exemple lorsque votre chien se trouve dans un environnement manquant de luminosité. La seconde des raisons est qu'il est concentré et redouble de vigilance. Si les pupilles sont très dilatées, tous ses sens sont en éveil. Il peut s'agir d'un stress ou d'une forte excitation.
  • Une pupille rétractée (diamètre plus petit qu'à la normale) peut laisser paraître une situation désagréable pour lui.

La démarche du chien

  • Un chien qui se dirige sur un de ses congénères ou sur un individu qu'il ne connaît pas peut vouloir affirmer son autorité sur un territoire. Son déplacement peut être lent, avec une trajectoire en ligne droite. Il positionne sa tête en hauteur et fixe droit dans les yeux. C'est une position très fréquente lorsqu'il monte la garde.
  • Il laisse paraître une anxiété lorsqu'il se déplace accroupie : queue sous le ventre, membres fléchis, recroquevillé sur lui-même. Votre chien est aux aguets. Il peut selon son caractère ou la situation fuir. C'est une attitude qu'il peut prendre également lorsque vous arrivez sur le fait d'une bêtise et que vous levez légèrement la voix. Mais vous ne devez absolument pas observer ce comportement lors d'un rappel.
  • Une course directe de votre chien est un moyen de communication avec son maître. Il court droit vers un but précis. Sa trajectoire est rectiligne et l'allure est rapide. Cette attitude est observée lors des moments de jeu. La démarche peut être également sinueuse, balancement léger du corps et de tous ses membres qui sont fléchis. On peut constater ces démarches lors du rappel. 

Votre chien hérisse son poil

Pour bien évaluer cette attitude, il est important d'observer la situation afin d'avoir une attitude adaptée. En effet, cela peut traduire une inquiétude comme un désir de vouloir avertir et/ou d'affirmer son autorité. 

Lors du désir d'affirmer son autorité, le chien en général est redressé la queue est relevée, haute, tendue. Le chien prend une position de hauteur.


Votre coach canin vous conseille aussi ses articles

têtes de deux chiens marron clairs écoute oreilles dressées par coach cain 16 éducateur canin charente
un chien husky blanc et bleu debout à l'écoute de son maître par coach canin 16 éducateur canin charente

Le langage du chien

La communication chez le chien

Le langage verbal  chez le chien

Les grondements, gémissements font partie du langage verbal du chien. Ces signaux permettent de connaître ses joies, peurs, stress. Il est donc important de les décrypter.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Coach canin 16

5 Rue des Mérovingiens 

Herpes

16200 Courbillac

06.98.95.180

coachcanin16@bbox.fr

 

Rechercher sur le site

Secteur Intervention Coach canin 16 en Charente

Secteur d'intervention de Coach Canin 16 educateur canin Charente et Charente maritime
  • Cognac et ses périphéries
  • Angoulême et ses périphéries
  • Saint-Jean-d'Angély et ses périphéries,
  • Barbezieux

N'hésitez pas à cliquer pour voir les dernières publications.