· 

Les troubles du comportement chez le chien âgé

Votre chien, autrefois si vif, vous semble au ralenti. Comme pour l’humain, il vieillit et malheureusement plus vite que nous. On peut alors constater des changements d'ordre physiologiques et psychologiques et  des troubles du comportement qui bien souvent en découlent. 

Savez-vous que nos chiens ont une espérance de vie qui s’allonge d’année en d’année. De nos jours et en moyenne, un chien vit jusqu’à 11 ans, ce qui est 20% de plus qu’il y a 10 ans. 

Lorsque l’on connaît les modifications et les signes avant coureur des changements dus au vieillissement, on peut les anticiper, aider plus facilement son chien et lui permettre de vivre heureux ses vieux jours. 

Un vieux chien noir avec le museau, les babines et le tour des yeux blancs par coach canin 16 educateur canin charente et à domicile ou sur son terrain

A quel âge un chien est-il vieux ?

En fonction de leur taille les chiens ne vieillissent pas de la même manière, ni au même rythme. Un chien est vieux en proportion de son espérance de vie, ainsi :

- Les chiens de petites races (Teckel, Yorkshire, Cavalier king Charles, Caniche, Cocker, Ratier,….) ont une espérance de vie plus longue, entre 14 et 18 ans en général. Ainsi, ils sont considérés comme vieux aux alentours de leur 10 ans.

- Les chiens de tailles moyennes (Berger Allemand, Golden retriever, Berger Blanc Suisse, Labrador, Beauceron,…) ont une espérance de vie de 12 à 14 ans. Ils seront seniors vers 8 et 9 ans.

- Les chiens de grandes tailles (Dogue allemand, Bouvier Bernois, Cane Corso,…) ont une espérance de vie malheureusement plus courte : 8 à 10 ans. Ils seront donc considérés comme seniors vers 6-7 ans.

 💡 A LIRE

 Quel âge humain mon chien a t-il ?                                                                                                      

Le seuil de sénescence et les divers changements chez le chien

Le seuil au-delà duquel le vieillissement de l'animal se fait sentir est appelé « seuil de sénescence ». Les divers changements chez le chien lorsqu’il vieillit sont d’ordre physiologiques, physiques, psychologiques.

Se montrer attentif aux symptômes du vieillissement chez son chien est important. En effet cela permet de le garder en bonne santé plus longtemps. Certains symptômes sont faciles à repérer.

Sa forme générale baisse : manque de vitalité, perte de motricité, essoufflement, fatigue, l’envie de sortir et/ou de jouer sont moins fortes. Des raideurs surviennent. Le vieillissement chez le chien entraîne des problèmes physiques tel que arthrose, articulaire. Votre chien dort plus souvent, plus longtemps.

Réduisez le temps des promenades sans pour cela les supprimer. Adaptez les. Il est important que votre chien puisse garder une certaine motricité.

 💡 A LIRE

 Le chien âgé et le froid                                                                                                                      

Votre chien peut avoir des problèmes physiologiques : troubles digestifs, intestinaux. Il peut avoir des diarrhées, constipations, vomissements. L’intestin devient plus paresseux. Il est important d’adapter son alimentation. Il est nécessaire de donner une alimentation spécifique aux chiens seniors. 

Une incontinence peut apparaître. Elle peut parfois être due à la vieillesse, Mais un changement de votre chien dans sa façon de boire et/ou de s’alimenter peut laisser penser à une insuffisance rénale. Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour un contrôle. 

Lorsque votre chien passe le seuil de sénescence, il est important de faire contrôler le diabète. Un amaigrissement, une augmentation de la soif, un changement d’appétit doit également vous alerter.

Le pelage peut devenir terne. C’est là aussi qu’apparaissent des poils blancs. Certains chiens peuvent avoir le museau blanc bien avant. 

Quels sont les troubles du comportement chez le vieux chien

Le chien peut être atteint du syndrome confusionnel : Des signes de désorientation spatiale et temporelle que l’on peut apparenter à la maladie d’Alzheimer chez l’homme.  Par exemple, un chien se met à fuguer pour la première fois et se perdre à quelques mètres de son domicile. Il peut aussi hurler au fond du jardin parce qu’il ne sait plus comment revenir. Il peut confondre la porte pour sortir de la maison avec celle du placard.

Les troubles imprévisibles d’humeur (La dysthymie du vieux chien) que l’on peut comparer aux troubles bipolaires. L’hyperactivité du vieux chien désigne un trouble des conduites sociales avec des comportements d’agression.

Une agressivité chez le chien apparaît alors qu’il n’avait jusqu’ici aucun comportement agressif. Des comportements agressifs sont de plus en plus fréquents et dans des situations inhabituelles : chiots, congénères, enfants, membres de la famille,… Le chien âgé a besoin de repos et de tranquillité. Il faut éviter les stimulis trop importants, exemple : jeunes chiens qui a besoin d'activité, les jeunes enfants qui vont trop le solliciter et qui ne respecteront pas ses temps de repos. Un vieux chien qui souffre d'arthrose par exemple n'aime pas se faire bousculer. Il faut faire contrôler par le vétérinaire que cette agressivité ne soit pas liée à un trouble organique.

Les troubles sensoriels : perte de la vue, de l’ouïe, de l’odorat peuvent apparaître et expliquer les troubles du comportement du chien âgé. Ces troubles et les problèmes physiques ou physiologiques accompagnés de douleurs peuvent expliquer en partie certains troubles du comportements du chien agé. 

Le chien en vieillissant perd ses moyens physiques et se sent diminué. Au même titre que l’homme lorsqu’il vieillit, le chien est moins patient. C’est souvent pour ces raisons qu’une agressivité peut apparaître. 

Comment aider son vieux chien, que faire pour l'accompagner ?

Tout d’abord, il est important de faire ausculter votre chien par le vétérinaire afin qu’il confirme si les comportements de votre chien ne sont pas du à un trouble organique.
S’il présente des difficultés sensorielles, il faut faciliter la communication avec son chien. Il faut éviter de le surprendre. Il faut l’appeler ou taper du pied sur le sol pour le prévenir avant de l’approcher. Il faut lui parler avant de s’approcher.
Ne pas troubler votre chien ou le solliciter plus qu’il n’est nécessaire. Ainsi la fréquence et la durée des promenades doivent être réduites ou aménagées. 
Ne faite pas courir votre chien, éviter de lui faire monter ou descendre les escaliers., contrôler régulièrement les yeux, les dents, les oreilles, son poil, contrôler si présence d’une tumeur. Les fréquences des soins courants d’hygiène et de surveillance doivent être augmentés. 
De façon générale, vous devez être vigilant et bienveillant. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Coach canin 16

5 Rue des Mérovingiens 

Herpes

16200 Courbillac

06.98.95.15.80

coachcanin16@bbox.fr

Les avis de  mes clients

Vos témoignages sont importants. N'hésitez pas à laisser un avis.

Secteur Intervention Coach canin 16 en Charente

Secteur d'intervention de Coach Canin 16 educateur canin Charente et Charente maritime
  • Cognac et ses périphéries
  • Angouleme et ses périphéries
  • Saint-Jean-d'Angély et ses périphéries,
  • Barbezieux

N'hésitez pas à cliquer pour voir les dernières publications.


Rechercher sur le site